Les travaux de la vigne

La taille

La vigne, s'installe dès novembre dans un repos hivernal. Le viticulteur s’adonne au long travail de la taille qui s’étendra du mois de novembre jusqu’à la mi-avril. Essentielle à la vie de la vigne, c’est de sa qualité que dépend l’excellence de la production et la longévité des parcelles.

Pied par pied nous sélectionnons un nombre restreint de bourgeons pour trouver le délicat équilibre de la vigueur : trop de bourgeons entraine un nombre trop abondant de grappes qui n’arriveront pas à maturité ; trop peu de bourgeons favorise une trop forte vigueur qui augmentera la pousse de la vigne au détriment des grappes. 

Producteur de Champagne Paris

Le liage

La vigne étant une liane il lui faut un support. Le liage consiste à attacher les bois sur les fils lieurs permettant ainsi le passage des machines et répartissant idéalement les bois dans l’espace.

Producteur de Champagne Paris

Le débourrement

Avant tout départ de végétation, on observe un écoulement de sève, que l’on appelle les pleurs. Le système racinaire se remet en activité.

Le palissage

Cette opération, se déroulant au mois de juin, consiste à séparer les rameaux les uns des autres, tout en les maintenant sur un plan vertical.

Elle permet une aération et un ensoleillement optimaux favorisant la maturation des grappes et limitant les maladies.

Producteur de Champagne Paris

Les vendanges

Au bout d’une année de travail arrive enfin le temps des vendanges. Tout est déjà joué ou presque : la maturation s’achève ; les grands équilibres se mettent en place dans le raisin.

Après échantillonnage, les taux de sucre et d’acidité des jus décident de la date des vendanges. Nos vendangeurs commencent la récolte des chardonnays, plus précoces, puis récoltent les pinots noirs. 

Producteur de Champagne Paris

Commander vos champagnes ici